Le PRAPS 2-BF appuie 34 producteurs de fourrage cultivé

Ce vendredi 04 août 2023, 33 agropasteurs et l’école nationale de l’élevage et de la santé animale ont reçu des chèques allant de 500 000 à 12 500 000 F CFA représentant un appui financier à la production du fourrage cultivé. La somme mobilisée par le Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel phase 2 Burkina Faso (PRAPS 2-BF) pour l’accompagnement des producteurs, est de 60 millions de F CFA. Aissata Barry, Rasmata Bounkoungou et Charles Lompo, venus recevoir symboliquement leur chèque, ont tous promis de travailler à booster la production du fourrage dans leur zone respective. La remise symbolique des chèques et des conventions a été faite à la faveur d’une cérémonie présidée par le Coordonnateur du PRAPS 2-BF, Dr Souleymane Pindé.

« Le fourrage cultivé revêt une importance capitale pour l’élevage en général et pour le pastoralisme en particulier au Burkina Faso. Il offre une source régulière et stable de nourriture pour les troupeaux tout au long de l’année. Il permet de compenser les variations saisonnières et les périodes de sécheresse, garantissant ainsi une alimentation adéquate aux animaux. Dans de nombreux endroits du Burkina Faso, les ressources en pâturages naturels sont limitées et souvent soumises à une pression excessive due à la croissance démographique et aux effets des changements climatiques. Le fourrage cultivé constitue donc un complément essentiel pour éviter la surcharge des pâturages et préserver leur qualité ». A affirmé le coordonnateur du PRAPS 2-BF, Dr Souleymane Pindé. Selon Dr Pindé, la production et la vente de fourrage peuvent créer de nouvelles opportunités économiques pour les pasteurs et les agropasteurs. En diversifiant leurs activités, ils peuvent améliorer leurs revenus et réduire leur dépendance aux seules activités d’élevage.

Le PRAPS-2 BF, au vu de la rareté du fourrage à certaines périodes de l’année et de l’inaccessibilité des aliments pour bétail, a entrepris de contribuer à bâtir des stratégies et politiques cohérentes d’amélioration des disponibilités en ressources alimentaires pour le bétail. L’initiative de l’appui aux producteurs qui en découle a été bien accueillie par les bénéficiaires. « Je suis très contente. L’appui du PRAPS 2-BF me permettra d’intensifier la production du fourrage afin non seulement de mieux nourrir mes animaux, mais aussi de vendre avec d’autres éleveurs. Je pourrai cultiver une variété de fourrage qui me permet de récolter aussi pour la consommation humaine ». A déclaré Rasmata Bounkoungou de la région du Centre-Sud. Tout comme Rasmata, les autres bénéficiaires présents à la cérémonie ont témoigné de leur gratitude au PRAPS 2-BF et à ses partenaires.

Les producteurs, issus des régions du Burkina Faso, ont été sélectionnés pour leur engagement en faveur de l’innovation agricole et de l’amélioration des pratiques de production fourragère. L’initiative permettra de renforcer la production locale de fourrage cultivé, apportant ainsi un nouvel élan au secteur agropastoral du Burkina Faso.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Résoudre : *
23 × 22 =


×
Aller au contenu principal