PRAPS2-BF : le ministre Sombié au contact de la production fourragère appuyée par le Projet

Le ministre de l’Agriculture, des ressources animales et halieutiques (MARAH) le Commandant Ismaël Sombié a visité une production fourragère de 10 ha dans la ferme sylvo- agro- pastorale de Santa Ernest Traoré, dans la commune rurale de Kourinion le samedi 14 octobre 2023.

Accompagné du Secrétaire général du MARAH, du Coordonnateur du PRAPS 2-BF et de plusieurs autres acteurs, le ministre SOMBIÉ a fait le tour de l’exploitation, guidé par l’hôte du jour et chef de canton de Kourinion.

La production fourragère a une histoire chez le Chef. Considérée comme une folie au départ par certains habitants de la localité, elle est devenue une passion pour le Chef de Kourinion qui vise trente hectares de superficie de plusieurs spéculations fourragères (panicum, brachiaria, niébé…)

« Je déborde de joie. C’est une première et cette visite intervient après plusieurs années de labeur et surtout un travail de qualité », a déclaré ce producteur moderne, qui sécurise l’aliment à bétail aussi bien pour ses propres animaux que pour les autres éleveurs en période de soudure.

A l’occasion de cette visite, Santa Ernest Traoré a remercié le PRAPS 2-BF qui lui permet désormais de disposer suffisamment de fourrage pour ses animaux et de vendre le surplus aux pasteurs qui passent dans sa localité. Son objectif est d’avoir une récolte tous les trois ou quatre mois dans l’année.

En effet, le PRAPS 2-BF appuie la production fourragère afin de sécuriser l’aliment à bétail en période de soudure à la fois pour les animaux sédentaires et ceux en transhumance. 《 Nous sommes intervenus au sein de cette exploitation pour aider M. Traoré à mieux produire le fourrage, en lui permettant d’avoir quelques équipements, de construire le bâtiment de stockage, de mieux entretenir ses champs, d’introduire de nouvelles espèces fourragères », a déclaré Dr Souleymane Pindé, coordonnateur du PRAPS 2-BF. « Le développement d’une telle activité permettra de sédentariser un peu plus nos animaux qui rencontrent de plus en plus de difficultés en voulant aller dans les pays voisins à la recherche de pâturage. Cela nous permettra d’avoir une manne à exploiter et d’aller vers l’autosuffisance alimentaire telle que prônée par l’offensive agro-pastorale et halieutique » a ajouté Dr Pindé.

La visite du ministre Sombié entre dans le cadre de l’offensive agro-pastorale et halieutique 2023- 2025.

Au terme de la visite, le secrétaire général du MARAH, Gaoussou Sanou, a apprécié très positivement les productions fourragère, halieutique, maraîchère et fruitière de la ferme. Pour lui, il ne fait aucun doute que le modèle promu par Santa Ernest Traoré mérite d’être implémenté pour la réussite de l’offensive.

Le PRAPS 2-BF, à l’instar de Santa Ernest Traoré, appuie plusieurs producteurs de fourrage cultivé dans plusieurs régions du Burkina Faso.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Résoudre : *
27 − 20 =


×
Aller au contenu principal